Publication « La sonométrie peut-elle caractériser la fermeté des pommes ? »

Pierre VANDEWALLE, Anthony SOURICE (GSII), Emira MEHINAGIC et Frédérique JOURJON

Ecole Supérieure d’Agriculture – Laboratoire GRAPPE.

Revue suisse Viticulture, Arboriculture, Horticulture | Vol 42 (3): 182-187, Mai Juin 2010

Résumé

La texture des pommes et plus particulièrement la fermeté est l’un des principaux critères de qualité, utilisé dans les transactions commerciales. Les méthodes employées pour la mesurer sont basées sur la pénétrométrie et constituent donc un test destructif. Face au développement de nouvelles technologies et de nouvelles méthodes de traitement du signal, l’utilisation de techniques faisant appel à des méthodes non destructives constituerait un progrès indéniable. La sonométrie, basée sur la réponse du fruit à l’impact d’un marteau, pourrait faire partie de ces méthodes. Le travail exploratoire présenté dans cet article montre une bonne répétabilité des mesures obtenues par l’appareil, en particulier au niveau des fréquences composant la réponse fréquentielle du fruit. Celle-ci peut-être reliée à la fermeté du fruit, les paramètres de la réponse sonométrique les plus pertinents restant cependant à être déterminés. Cette méthode serait également capable de discriminer les faces d’un même fruit, donnant ainsi un outil de caractérisation très prometteur.